La vie insolite de Sidonie Colette

Publié le : 26 septembre 20224 mins de lecture

Sidonie Gabrielle Colette (1873 à 1954) est l’un des écrivains français les plus passionnants. Elle a laissé derrière elle une œuvre considérable, allant des récits aux essais en passant par les romans. Parmi eux, l’œuvre « Le Chat », qu’on vient de lire et qu’on voudrait vous recommander. La vie insolite de l’écrivain est le sujet du film « Colette » avec Keira Knightley, qui sortira le 3 janvier.

Colette au cinéma

La vie de l’écrivain Sidonie Gabrielle Colette est le sujet du film « Colette » de Wash Westmoreland. Brillamment interprété par Keira Knightley, il montre les débuts de Colette, dont le mari exploite son talent d’écrivain à son profit et publie ses romans sous son nom. Avec le succès phénoménal de la série « Claudine », Willy avance pour devenir un auteur célèbre.

Lui et sa femme deviennent le premier « couple de célébrités » de l’ère moderne. Bien qu’ils soient célébrés dans toute la ville, la reconnaissance inavouée de son travail commence à ronger Colette. Leur mariage menace de se briser, notamment en raison des nombreuses aventures de Willy et de l’intérêt croissant de Colette pour les femmes, en particulier Missy, qui remet en question les normes de genre classiques. Cependant, sur le plan émotionnel et artistique, elle ne parvient que lentement à se détacher de lui.

Une femme extrêmement progressiste

« Colette » n’est cependant pas un pur biopic, mais montre quel rôle important l’auteur a joué d’un point de vue littéraire et politique. Elle était une femme extrêmement progressiste et a remis en question les conventions sociales, la sexualité et les rôles de genre dans ses nombreuses publications.

En 1945, elle est la deuxième femme à devenir membre de l’Académie Goncourt, son président en 1949, et Grand Officier de la Légion d’honneur en 1953. Elle a également été la première femme en France à recevoir des funérailles nationales. « Chéri » (1920) et « Gigi » (1940), d’ailleurs, ont été publiés sous son propre nom et ont été, avec « Le Chat » (1933), des romans extrêmement réussis et célèbres.

La première femme à recevoir des funérailles nationales en France est interprétée par une magnifique Keira Knightley.

Le chat : un petit roman brillant

« Le chat » est un court roman brillamment raconté et l’un des plus grands succès littéraires de Colette, amoureuse des chats. Il s’agit d’un triangle amoureux inhabituel entre un jeune couple parisien et le chat chartreux Saha, que le mari vénère comme presque parfait : lorsqu’Alain et Camille se marient, le chat d’Alain reste au domicile parental, mais la chatte fait la grève, perd du poids, tombe malade et elle emmène donc Alain vivre avec elle dans l’appartement parisien exigu. Une bataille féroce pour l’attention et l’affection commence. L’auteur décrit astucieusement la relation du couple, qui est marquée par la jalousie et la vanité et finit par être détruite. Le langage est extrêmement moderne et le conflit entre les époux est dessiné avec justesse et méchanceté. Ça vaut la peine de lire !

Redécouverte littéraire : l’histoire insolite du triangle amoureux d’un jeune couple parisien et d’un chat malin vient d’être publiée dans l’édition classique des éditions Verlag ebersbach.

Boris Vian, l’écrivain maudit qui a fait vibrer la France
Le grand écrivain : Luis Sepulveda et sa histoire

Plan du site